Opinions, regards, civilisations

Tocqueville

Pourquoi la présidentielle n’est pas faite pour débattre

Si l’on parle davantage des charmes et des vices personnels des candidats à l’élection présidentielle plutôt que de leurs projets pour redresser la France, c’est parce que ce scrutin n’est pas conçu pour accueillir des débats d’idées. Par ROMAIN MILLARD